L'hostilité entre Lourenço et Embalo divise encore un peu plus l'Afrique lusophone

Le président angolais João Lourenço avait déjà reçu le principal adversaire du président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo, Domingos Simões Pereira, en février 2020.
Le président angolais João Lourenço avait déjà reçu le principal adversaire du président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo, Domingos Simões Pereira, en février 2020. © @dsimoespereira
Déjà écartelée par le bras de fer entre les présidents angolais et brésiliens, la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) doit composer avec l'inimitié très vive qui oppose le président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo et son homologue angolais João Lourenço. [...] (322 mots)
Edition du 17/11/2020 Lecture 2 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !