Le président mozambicain Filipe Nyusi. © Reuters
Le président mozambicain Filipe Nyusi. © Reuters
Le lancement express des opérations rwandaises au Cabo Delgado a enfin permis au Mozambique de reprendre des territoires perdus. Cependant, les autres partenaires militaires du pays n'ont pas bénéficié des mêmes facilités pour imposer leurs soldats dans le conflit, et peinent à établir des contacts avec une chaîne de commandement mozambicaine entièrement remaniée par Filipe Nyusi. [...] (1375 mots)
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (15 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !