IOG ne veut pas de troubles

La sécurité durant les élections régionales est une question trop importante pour que le président Ismaïl Omar Guelleh la laisse à la charge de son ministre de l'intérieur. [...] (210 mots)
Edition du 14/01/2012
Cet article est gratuit

Créez un compte pour lire la suite

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !