Soudan du Sud
Washington, Londres et Oslo s'impatientent des tergiversations intra-soudanaises

Un nouveau round de dialogue entre le gouvernement sud-soudanais et une partie des groupes rebelles du pays devait commencer à Rome à partir de jeudi. Sur la suggestion des Etats-Unis, du Royaume-Uni et de la Norvège, qui parrainent le processus, le gouvernement l'a repoussé, et tente de mettre en place des négociations unifiées. [...]
Publié le 30.06.2021 à 6h00 GMT Lecture 2 minutes

-15% sur votre abonnement annuel

Offre spéciale : plus que 14j et 12h pour en profiter

Découvrir nos offres

Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu'au 08/03/2024

À lire aussi

Enquête | Soudan
Comment les dirigeants soudanais ont manipulé le calendrier de la transition

Plus de deux ans après l'accord de partage du pouvoir entre militaires et civils, le Conseil de souveraineté est toujours en place et aucune élection n'est prévue avant 2024 au plus tôt. L'explication de cette transition qui s'éternise tient dans un tour de passe-passe juridique effectué par les dirigeants soudanais avec l'accord tacite de leurs partenaires occidentaux, à l'affût de contrats dans le pays.

LogoAbonné Politique 21.06.2021

-15% sur votre abonnement annuel

Offre spéciale : plus que 14j et 12h pour en profiter

Découvrir nos offres

Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu'au 08/03/2024

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !