Soudan
Comment les compromis de Hamdok l'ont livré pieds et poings liés aux militaires

L'ex-premier ministre soudanais Abdallah Hamdok.
L'ex-premier ministre soudanais Abdallah Hamdok. © Mohamed Khidir/Xinhua News Agency/Newscom/MaxPPP
Déposé par un coup d'Etat militaire après un peu plus de deux ans au pouvoir, le premier ministre soudanais Abdallah Hamdok s'est démarqué par un sens du compromis souvent poussé à l'extrême. [...]
Publié le 28.10.2021 à 5h00 GMT Lecture 4 minutes Antoine Galindo
A lire aussi

Enquête | Soudan
Comment les dirigeants soudanais ont manipulé le calendrier de la transition

Plus de deux ans après l'accord de partage du pouvoir entre militaires et civils, le Conseil de souveraineté est toujours en place et aucune élection n'est prévue avant 2024 au plus tôt. L'explication de cette transition qui s'éternise tient dans un tour de passe-passe juridique effectué par les dirigeants soudanais avec l'accord tacite de leurs partenaires occidentaux, à l'affût de contrats dans le pays.

LogoAbonné Politique 21.06.2021

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !