AFRIQUE DE L'OUEST

Barkhane, Sabre, FFCI... le géant du service aux armées Ecolog peine à s'imposer sur les Opex françaises

Un groupe de chasseurs à pied de Barkhane pendant une opération de lutte contre les groupes armés terroristes au Burkina Faso (2019).
Un groupe de chasseurs à pied de Barkhane pendant une opération de lutte contre les groupes armés terroristes au Burkina Faso (2019). © Philippe de Poulpiquet/PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP
Sollicité pour venir concurrencer Bolloré sur le marché de l'affrètement des armées françaises au Sahel et en Côte d'Ivoire, le groupe émirati Ecolog n'a pas donné suite. Il a toutefois sauvé son contrat onusien au Mali et se développe au Soudan du Sud. [...] (761 mots)
Edition du 26/10/2020 Lecture 4 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (9,50 EUR)

2 options pour lire la suite
Le porte-monnaie électronique

à partir de 50 EUR

Acheter uniquement
les articles qui vous intéressent

L'ABONNEMENT ANNUEL

Bénéficiez d'un accès illimité à l'ensemble du site

Je découvre les tarifs

Besoin de tester avant de vous engager ?


Créez votre compte gratuit

Retrouvez cet article dans :

A lire aussi
Sur nos autres sites

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !