Événement GABON Edition du 01/06/2006

Bongo for ever ?

Déjà fatigué, Omar Bongo a accusé le coup de la "disparition" le 9 avril 2006 de Georges Rawiri, président du Sénat et "intérimaire" constitutionnel. Le président gabonais a dû rapidement réorganiser le kaléidoscope géo-ethnique du pays dont il est le [...] (642 mots)
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (15 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres
A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !