Armée togolaise : au cœur de la future machine de guerre du président Gnassingbé

Le président togolais Faure Gnassingbé inspecte l'armée lors d'un défilé militaire célébrant le 55e anniversaire de l'indépendance du Togo à Lomé, le 27 avril 2015.
Le président togolais Faure Gnassingbé inspecte l'armée lors d'un défilé militaire célébrant le 55e anniversaire de l'indépendance du Togo à Lomé, le 27 avril 2015. © Xinhua/Zhang Gaiping/MaxPPP
En finalisant il y a quelques jours le renouvellement des cadres de l'armée togolaise et du ministère des armées, le président Faure Gnassingbé a souhaité esquisser les contours d'une institution appelée à monter drastiquement en puissance dans les prochaines années. Confrontés à une menace djihadiste sur la frontière nord du pays et engagés au Mali dans des opérations de maintien de la paix, les nouveaux cadres des Forces armées togolaises se sont empressés de consulter ces derniers mois plusieurs fournisseurs d'armement émiratis, turcs ou encore russes. Une stratégie qui contrarie Paris, en perte de vitesse sur le terrain de la coopération sécuritaire. [...] (1972 mots)
Edition du 17/09/2021 Lecture 8 minutes
Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (15 EUR)

2 options pour lire la suite
Le porte-monnaie électronique

à partir de 50 EUR

Acheter uniquement
les articles qui vous intéressent

L'ABONNEMENT ANNUEL

Bénéficiez d'un accès illimité à l'ensemble du site

Je découvre les tarifs

Besoin de tester avant de vous engager ?


Créez votre compte gratuit

A lire aussi

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !