France, Guinée équatoriale
Après la condamnation de Teodorin, tractations secrètes sur le 42 avenue Foch

L'immeuble du 42 avenue Foch, à Paris, est sous le coup d'une ordonnance de saisie à laquelle s'oppose la Guinée équatoriale.
L'immeuble du 42 avenue Foch, à Paris, est sous le coup d'une ordonnance de saisie à laquelle s'oppose la Guinée équatoriale. © Google Street View
Après la confirmation le 28 juillet de la condamnation définitive du vice-président équato-guinéen Teodorin Obiang Nguema dans le dossier dit des "biens mal acquis", Paris et Malabo ont entamé de très discrètes négociations pour tenter de parvenir à un accord sur l'épineux dossier du 42 avenue Foch, à Paris. Cet immeuble est sous le coup d'une ordonnance de saisie à laquelle s'oppose la Guinée équatoriale et qui met plus que jamais à mal les relations entre les deux pays. [...]
Publié le 27.09.2021 à 5h00 GMT Lecture 4 minutes

-15% sur votre abonnement annuel

Offre spéciale : plus que 2j et 12h pour en profiter

Découvrir nos offres

Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu'au 24/05/2024

À lire aussi

-15% sur votre abonnement annuel

Offre spéciale : plus que 2j et 12h pour en profiter

Découvrir nos offres

Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu'au 24/05/2024

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !