L'Événement | Niger
Uranium : le poker menteur de la junte avec les opérateurs étrangers

Le directeur général d'Orano, Nicolas Maes (à g.), et le premier ministre nigérien, Ali Lamine Zeine.
Le directeur général d'Orano, Nicolas Maes (à g.), et le premier ministre nigérien, Ali Lamine Zeine. © Boureima Hama/AFP - AFP
Tout en multipliant les ultimatums aux groupes miniers actifs dans la filière uranium, les autorités nigériennes peinent à leur trouver de réelles alternatives. Une situation illustrée par le cas du projet d'Imouraren, mené par le français Orano. [...]
Publié le 09.05.2024 à 4h40 GMT Lecture 4 minutes
À lire aussi
Sur nos autres sites

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !