OFFRE SPECIALE : -15% sur votre abonnement annuel
S'ABONNER
Événement

Niamey craint que l'arrêt de l'uranium d'Orano ne porte un coup fatal à son économie

Stockeur de minerai dans la mine d'uranium de Cominak (Niger).
Stockeur de minerai dans la mine d'uranium de Cominak (Niger). © Maurice Ascianio / Orano
Outre les risques de chômage, de pollution et de baisse des revenus pour l'Etat nigérien, l'arrêt programmé début 2021 de Cominak, mine d'uranium détenue par le français Orano (ex-Areva), pourrait plomber les comptes de la compagnie énergétique nationale Sonichar. [...] (510 mots)
Edition du 01/07/2020 Lecture 3 minutes

Retrouvez cet article dans :

Cet article est disponible pour les abonnés et en achat à la carte (15 EUR)
Connectez-vous pour lire la suite

S'abonner ou acheter à la carte
Je découvre les offres

OFFRE SPECIALE

-15% sur votre abonnement annuel

S'ABONNER

Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu'au 12/11/2021

A lire aussi

OFFRE SPECIALE

-15% sur votre abonnement annuel

S'ABONNER

Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu'au 12/11/2021

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !