S'identifier S'inscrire gratuitement
INSIDERS CONGO-B
Publié le 19/01/2016
Par la rédaction de la Lettre du Continent.

Paul Obambi,
un opérateur privé bien connecté au pouvoir

Inamovible président de la chambre de commerce, d'industrie, d'agriculture et des métiers (CCIAM) de Brazzaville depuis 1998, Paul Obambi, 61 ans, fait surtout office de premier opérateur privé du Congo-B. Doté de quatorze filiales, son groupe Sapro embrasse la plupart des secteurs stratégiques du pays. Une emprise que cet homme d'affaires réputé pour être autoritaire a construite grâce à ses connexions avec le régime de Denis Sassou Nguesso. Fondé en 1992, Sapro évolue dans le trading pétrolier via Sapro Oil, société créée en 2007 à partir du rachat de 50% des parts de X-Congo Oil à la compagnie Lynx. La même année, l'acquisition d'Ufalu à la SNPC (Société nationale des pétroles du Congo) a permis à Sapro de s'ouvrir au secteur des lubrifiants et des intrants agricoles. Cette société rebaptisée Solupac est dirigée par Alphonse Obambi-Itoua, l'un des frères de Paul Obambi.

La gestion familiale est l'une des marques de fabrique de l'homme d'affaires congolais, ce dernier veillant à assurer en toutes circonstances une place de choix aux membres de sa fratrie. Ainsi, la direction de la société de BTP Getrab échoit à un autre de ses frères : Raymond Obambi. Sapro occupe également le secteur minier à travers deux filiales : Afrimines et Socin Mines qui exploitent des gisements de fer, de potasse et de manganèse. Le groupe se compose enfin d'une régie publicitaire, Média international, présente au Congo-K, en Centrafrique et en Côte d'Ivoire ainsi que d'une unité de fabrication de PVC (Sapro plastique), de trois usines d'embouteillage (Sapro boissons) et une savonnerie (Sapro savons).

D'autres actifs sont gérés à travers des prises de participation. C'est le cas d'Azur télécom, filiale du groupe de télécommunication installé à Bahreïn Bintel, dont la direction a été confiée à un autre frère : Jean-Bruno Obambi. Enfin, Sapro a établi de nombreux partenariats au Congo-B avec des groupes internationaux (Air France, Heineken, Bolloré, JC Decaux, Airtel, MTN…).

Au-delà du cercle familial, cette influence sur le tissu économique national a été largement favorisée, au lendemain de la guerre civile par l'ouverture de Denis Sassou Nguesso à une nouvelle génération d'entrepreneurs originaires du Nord, comme lui, mais aussi par l'amitié que Paul Obambi a tissée avec ses propres frères mbochi d'Ollombo, son clan originel. Au sein du pouvoir, ce clan issu du département des Plateaux (Centre) entre directement en concurrence avec les Mbochi d'Oyo (Denis Sassou Nguesso, Jean-Jacques Bouya…) et ceux de Boundji (Rodolphe Adada, Denis Gokana) pour l'accès aux rentes stratégiques.

Dans ce cercle, Paul Obambi s'appuie sur son mentor, le général Pierre Oba, pour rester bien en vue dans le premier cercle présidentiel. Il tire également profit de sa relation avec Bruno Jean-Richard Itoua, ex-"monsieur pétrole" au Palais. Ce dernier lui a notamment présenté Charlotte Ovunda Makanda, une amie personnelle d'Antoinette Sassou Nguesso.

Membre de la Grande loge du Congo (GLC) dirigée par le chef de l'Etat congolais en personne, le patron de Sapro cultive de nombreuses relations d'affaires en dehors de ce cercle originel. Son ami Stève Gentili, président de la BRED-Banque populaire et du conseil de surveillance du groupe BCPE, facilite sa mise en relation avec les milieux d'affaires européens. En contrepartie, Paul Obambi a aidé Stève Gentili à installer une filiale du groupe bancaire à Brazzaville.

Ces réseaux internationaux sont consolidés par La Maison de l'Afrique que préside Paul Obambi. Cette structure basée à Paris et chargée de promouvoir les économies de dix pays francophones (Bénin, Burkina Faso, Centrafrique…) lui permet de jouer les intermédiaires avec les investisseurs étrangers. Fin 2015, Paul Obambi a piloté une imposante délégation de patrons turcs au Congo-B grâce à sa casquette de président de la chambre de commerce de Brazzaville, membre de la Maison de l'Afrique.

Né à Brazzaville (Poto-Poto) dans une famille modeste, Paul Obambi est titulaire d'une licence en économie, obtenue en 1979 à l'Université Marien-Ngouabi de la capitale, ainsi que d'un diplôme d'inspecteur principal décroché au Centre international de perfectionnement des cadres des postes et télécommunications de Toulouse (France). Elevé en 2010, à titre exceptionnel, au grade de grand officier dans l'ordre du mérite congolais, le fondateur de Sapro est marié à Claudine Nkouka. Cette Lari originaire du Pool (Sud) réside dans le très chic 16e arrondissement de Paris. Lui-même bénéficiaire d'une carte de résident en France, Paul Obambi séjourne fréquemment à Londres où réside l'une de ses filles.
(3126 mots) 40 EUR

Lire l’ensemble de cet Insiders
SUR LE MÊME SUJET
DANS LA MEME COLLECTION
Chargement...
Contenus gratuits
Africa Intelligence
KENYA 24/03/2017

Kalonzo Musyoka cèdera-t-il au chant des sirènes ?

Les lieutenants de l'ancien vice-président et leader du Wiper Party (opposition), Kalonzo Musyoka, tentent actuellement de le persuader de quitter [...]

TUNISIE 23/03/2017

Youssef Chahed relance l'arme pénale dans l'affaire BFT

Le vaudeville de la Banque franco-tunisienne (BFT) continue ! Menacé d'une lourde condamnation devant le tribunal arbitral Cirdi, saisi par [...]

CONGO-K 21/03/2017

Les ONG locales fustigent les employeurs chinois au Katanga

Gros pourvoyeur d'emplois à Lubumbashi, le transformateur de cobalt chinois Congo Dongfang est la cible d'une ONG congolaise. [...]

Accédez à
la base documentaire
d'Africa Intelligence pour
consulter gratuitement
nos infographies et
documents exclusifs
Voir les documents
BENIN 15/03/2017

Patrice Talon joue la carte de l'apaisement avec les imams

Après que les prières dans les rues du pays ont été interdites par arrêté ministériel, le chef de l'Etat béninois a reçu les imams au Palais présidentiel le 4 février. [...]

SENEGAL 14/03/2017

Exxon se lance dans l'importation de GNL

Si, malgré le lobbying du magnat roumain Frank Timis, ExxonMobil n'a pas intégré l'upstream sénégalais en acquérant des intérêts sur [...]

DOSSIER
10/02/2017
AFRIQUE / FRANCE

[Vidéos] Les secrets de l'Afrique sur Seine

Carte
05/05/2015
AFRIQUE DE L'OUEST

Bataille autour des infrastructures ferroviaires dans les mines

INSIDERS
4 Chapitres
22/04/2013
MADAGASCAR

Ylias Akbaraly, un businessman ouvert sur le monde

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience sur AfricaIntelligence.fr. – En savoir plus
Fermer