S'identifier S'inscrire gratuitement
INSIDERS TCHAD
Publié le 30/10/2015
Par les rédactions de : Africa Energy Intelligence et La Lettre du Continent

Comment Hinda Déby Itno contrôle les leviers pétroliers du pays

Au Tchad, la manne pétrolière se gère en famille. Alors qu'elle représente 73% des revenus et 90% des exportations à raison de 12 milliards de dollars de recettes depuis 2003, elle est entièrement quadrillée par les proches d'Idriss Déby Itno, à commencer par son épouse, Hinda Déby Itno née Acyl. A 35 ans, la première dame a fait une incursion remarquée dans ce secteur depuis son mariage avec le chef de l'Etat en 2005. Aux côtés du ministre du pétrole Djerassem Le Bemadjiel, son bras-droit, elle est de toutes les inaugurations de nouveaux gisements. Ce fut le cas en décembre 2014 pour Grand Baobab, dans le bassin de Bongor (Sud), et à Mangara dans le Logone occidental (Sud), en février 2015. Malgré le repli actuel des cours du brut et la montée en puissance du trader anglo-suisse Glencore dans le pays - en 2014, l'entreprise a octroyé 1,3 milliard $ au Tchad pour que ce dernier rachète les parts (25%) que l'américain Chevron détenait sur les champs de Doba -, les "hommes" d'Hinda Déby Itno apparaissent à chaque étape de la gestion des recettes de la production reversées à l'Etat par les majors - ExxonMobil/Petronas et China National Petroleum Corp (CNPC).

Pour ce faire, la première dame a su placer plusieurs de ses fidèles aux commandes de la Société des hydrocarbures du Tchad (SHT) - compagnie nationale chargée de gérer les recettes du brut de Doba, zone historique située dans le sud-est du pays et mise en exploitation en 2003 -, ainsi qu'à la tête de la Société de raffinage de N'Djamena (SRN). Cette raffinerie (CNPC : 60% - Tchad : 40%) traite la production de la filiale China National Petroleum Corp International Chad (CNPCIC), issue des gisements Rosier et Mimosa.

Frère aîné d'Hinda Déby Itno, l'actuel ministre de l'éducation Ahmat Khazali Acyl a été le premier directeur général de la SHT. Mahamat Kasser Younous, qui a occupé ce même poste de 2011 à 2014, appartient également au cercle rapproché de la première dame. Tout comme le directeur commercial de cette société, Ibrahim Bourma Hissein, qui a épousé l'une des sœurs d'Hinda Déby Itno, Mamy Mahamat Acyl. Enfin, le jeune directeur financier et comptable de la SHT, Mahamat Guihini Guet, est l'un des neveux du président Déby. Ce poste a été spécialement créé pour lui en 2014.

Grâce à cette équipe soudée par un intérêt commun, le contrôle d'une ressource stratégique, Hinda Déby Itno s'est impliquée dans les contrats les plus juteux et dans certaines nominations, tout en restant informée de l'actualité pétrolière de son pays et en contrôlant les informations remontées au chef de l'Etat.

Au-delà du seul pétrole, rares sont les premières dames ayant exercé une telle emprise au Tchad. Hinda Déby Itno possède d'ailleurs un espace personnalisé sur le site de la présidence. Formée à la finance à l'Institut supérieur du Génie Appliqué (ISGA) de Rabat au Maroc et ancienne chef comptable au ministère tchadien de la santé avant de devenir secrétaire particulière de son mari au Palais rose, elle s'impose dans les autres sphères de décision.

Après avoir placé sa famille - ses neuf frères et sœurs - dans le cercle présidentiel, elle semble pouvoir nommer ou écarter qui bon lui semble. Un de ses proches Hissein Massar Hissein est l'actuel ministre de la santé. Un autre, Mahamat Issa Halikimi, a été ministre de la justice. Tous deux sont originaires du Ouaddaï (Est), la région du père d'Hinda, Mahamat Abderahim Acyl, ancien haut fonctionnaire (USAID, PNUD…) et plusieurs fois ambassadeur (à Khartoum et à Abidjan).

Hinda Déby Itno s'implique également dans le secteur privé en servant de relais aux entreprises ou aux hommes d'affaires étrangers cherchant à s'implanter au Tchad, à l'instar du Corse Michel Tomi, patron de la société Afrijet de location d'avions.

Toutefois, cette habileté politique est source de graves dissensions au sein du clan zaghawa au pouvoir, qui supporte difficilement que cette jeune arabe métissée et francophone puisse entériner certaines décisions au sommet de l'Etat. L'implication d'Hinda Déby Itno dans des œuvres philanthropiques - elle a été marraine de la campagne pour l'accélération de la réduction de la mortalité maternelle et néo-natale en Afrique (Carmma) et présidente de l'Organisation des premières dames d'Afrique contre le VIH/sida (OPDAS) de 2013 à 2015 - sert essentiellement à polir cette image.
(2400 mots) 40 EUR

Lire l’ensemble de cet Insiders
SUR LE MÊME SUJET
DANS LA MEME COLLECTION
Chargement...
Contenus gratuits
Africa Intelligence
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin d'améliorer votre expérience sur AfricaIntelligence.fr. – En savoir plus
Fermer