Enquête AFRIQUEFRANCE Africa Intelligence 04/06/2018

Paris écrasé par les grands travaux de Pékin

C'est en menant à bride abattue les grands projets transnationaux qu'aucune institution occidentale ne voulait financer que les entreprises chinoises se sont imposées sur le continent au détriment de leurs homologues européens, en particulier français. Un retard que Paris a désormais toutes les peines du monde à rattraper.
La Chine double la France sur les projets à la rentabilité hasardeuse. Ici, un chantier au Kenya.
La Chine double la France sur les projets à la rentabilité hasardeuse. Ici, un chantier au Kenya.
C'est en menant à bride abattue les grands projets transnationaux qu'aucune institution occidentale ne voulait financer que les entreprises chinoises se sont imposées sur le continent au détriment de leurs homologues européens, en particulier français. Un retard que Paris a désormais toutes les peines du monde à rattraper.
L'accès à la totalité de l'article (878 mots) est réservé aux abonnés ou aux utilisateurs d'un porte-monnaie

Acheter à la carte
Cet article : 18 EUR
Porte-monnaie
à partir de 30 EUR
J'achète l'article
S'abonner

Chacun de ces abonnements
vous donne accès à cet article

  • AfricaIntelligence.fr
  • Africa Energy Intelligence - Edition française
  • La Lettre du Continent
  • La Lettre de l'océan Indien
  • Maghreb Confidentiel
  • Africa Mining Intelligence - Edition française
Je découvre les offres

Restez informé

Sur le même sujet

Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services et publicités liés à vos centres d’intérêt. En savoir plus