Conflit sur la mine de Konkola : le président Hichilema doit assumer les décisions de son prédécesseur

Le président zambien Hakainde Hichilema.
Le président zambien Hakainde Hichilema. © Andy Buchanan/Reuters
Plus de deux ans après le placement en liquidation de la mine de cuivre de Konkola par le gouvernement zambien d'Edgar Lungu, que conteste son opérateur Vedanta Resources, l'avenir du site n'a toujours pas été tranché par la justice. L'Etat zambien, dirigé désormais par Hakainde Hichilema, doit toutefois trouver des solutions pour faire fonctionner tant bien que mal le site. [...] (434 mots)
Edition du 31/01/2022 Lecture 2 minutes
A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !