Battle Royale en perspective au sommet de la Cour constitutionnelle

La Cour constitutionnelle sud-africaine en session, le 22 juin 2017.
La Cour constitutionnelle sud-africaine en session, le 22 juin 2017. © Siphiwe Sibeko/Reuters
La prise de fonction de la Deputy Chief Justice Mandisa Maya, le 1er septembre, bouscule l'organisation informelle mise en place par le président Raymond Zondo pour gérer la plus haute instance judiciaire du pays, la Cour constitutionnelle. En jeu, la succession du Chief Justice en 2024. [...] (463 mots)
Edition du 12/09/2022 Lecture 2 minutes
A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !