Les Biens mal acquis, boulet politique de Teodorin pour 2023

Le vice-président de la Guinée équatoriale, Teodoro Nguema Obiang, en Afrique du Sud, le 25 mai 2019, lors de la prestation de serment de Cyril Ramaphosa après son élection du 8 mai 2019.
Le vice-président de la Guinée équatoriale, Teodoro Nguema Obiang, en Afrique du Sud, le 25 mai 2019, lors de la prestation de serment de Cyril Ramaphosa après son élection du 8 mai 2019. © Michele Spatari/AFP
Si le dossier des BMA est l'objet de vives tensions entre le vice-président équato-guinéen et les capitales européennes, il est également devenu, à l'approche de la présidentielle de 2023, un argument politique à Malabo à même de fragiliser les ambitions de Teodorin Obiang Nguema. [...] (465 mots)
Edition du 31/08/2022 Lecture 2 minutes
A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !