Ibrahim Traoré manœuvre pour reprendre en main l'appareil sécuritaire

Au centre, le chef de la junte militaire burkinabè Ibrahim Traoré, à Ouagadougou, le 2 octobre 2022.
Au centre, le chef de la junte militaire burkinabè Ibrahim Traoré, à Ouagadougou, le 2 octobre 2022. © Vincent Bado /Reuters
Le chef de la junte militaire burkinabè vient d'imposer un de ses fidèles à la tête du Commandement des opérations du théâtre national (COTN), un organe stratégique dans la lutte anti-djihadiste. Il était jusque-là dirigé par le puissant lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni, ami intime du prédécesseur de Traoré, Paul-Henri Sandaogo Damiba. [...] (427 mots)
Edition du 27/10/2022 Lecture 2 minutes
A lire aussi

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !