Outre son agence, Dominique Ouattara a développé les franchises de Jacques Dessange aux Etats-Unis, tout en dirigeant les activités africaines du groupe Radio Nostalgie. Première supportrice des ambitions présidentielles de son mari, elle retire aujourd'hui tous les bénéfices de plusieurs années de lutte. Tout en accélérant de manière significative ses différents chantiers caritatifs, comme la construction d'un hôpital à Bingerville, elle fait aussi profiter de sa visibilité de première dame les membres de sa famille.

Eloignée des affaires pour éviter les conflits d'intérêts avec sa fonction, Dominique Ouattara a confié la gestion de ses activités commerciales à ses enfants. Histoire de mieux préparer ces derniers à lui succéder et maintenir son empire immobilier dans le giron familial.