OFFRE SPECIALE : -15% sur votre abonnement annuel
S'ABONNER
feuilleton
L'exil silencieux des pétroliers du golfe de Guinée
FPSO d'ExxonMobil au large du Nigeria. © ExxonMobil/DR
GOLFE DE GUINEE

L'exil silencieux des pétroliers du golfe de Guinée

Longtemps considéré comme un eldorado pétrolier abritant les deux plus gros pays producteurs du continent (le Nigeria et l'Angola), le golfe de Guinée est en perte de vitesse. L'inexorable ralentissement de la production - peu voire pas de nouvelles découvertes ont été mises au jour récemment au Gabon, au Cameroun et en Guinée équatoriale - et la crise sanitaire, qui a entraîné la chute des cours du baril, ont précipité un mouvement de retrait des majors pétrolières amorcé depuis plusieurs années.


Nouveau : Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !