Le président français Emmanuel Macron rend visite aux troupes de l'opération antiterroriste française Barkhane dans la région africaine du Sahel à Gao, dans le nord du Mali, le 19 mai 2017.
Le président français Emmanuel Macron rend visite aux troupes de l'opération antiterroriste française Barkhane dans la région africaine du Sahel à Gao, dans le nord du Mali, le 19 mai 2017. © Christophe Petit Tesson/ POOL/EPA/Newscom/MaxPPP
Après le retrait annoncé de Barkhane, diplomates et militaires phosphorent depuis plusieurs semaines sur l'avenir de la présence française au Sahel. Une note doit être remise à l'Elysée en juillet et la task force ad hoc, mise en place en 2020, devrait disparaître dans sa forme actuelle. [...]
Publié le 24.06.2022 à 6h00 GMT Lecture 5 minutes Paul Deutschmann, Joan Tilouine

-15% sur votre abonnement annuel

Offre spéciale : plus que 7j et 20h pour en profiter

Découvrir nos offres

Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu'au 08/03/2024

À lire aussi

France, Tchad
La libération de l'otage français expose la coopération militaire franco-tchadienne en plein malaise diplomatique

La libération le 30 octobre de l'otage franco-australien enlevé deux jours plus tôt a été le fruit d'une opération de plus de 48 h de l'armée tchadienne appuyée par des éléments français de Barkhane. Une coopération étroite qui contraste avec la gêne qui prédomine entre N'Djamena et Paris depuis la très violente répression des manifestations du 21 octobre.

LogoAbonné Diplomatie 02.11.2022

-15% sur votre abonnement annuel

Offre spéciale : plus que 7j et 20h pour en profiter

Découvrir nos offres

Offre valable pour les nouveaux abonnés jusqu'au 08/03/2024

Soyez informé de la mise en ligne des nouvelles éditions et des alertes exclusives en temps réel !  

En vous inscrivant, vous serez notifié par un court message sur votre ordinateur ou votre mobile dès qu'une nouvelle édition de notre publication ou qu'une alerte est publiée. Restez informé en tout temps et en tout lieu !